Vous pouvez ne pas embrasser la mariée

4ème spectacle de la programmation IN, une comédie romantique au-dessus du lot. On y rit, mais on est aussi touché, on se retrouve tous dans l’une autre situation.

Les comédies romantiques il y en a beaucoup. De l’excellent au moins bon. Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt, auteurs et comédiens de la pièces, sont excellents. Ils nous livrent un spectacle inattendu. Emma va se marier et se retrouve malencontreusement enfermé avec son meilleur ami, le jour de son mariage. Tout deux au cours de leur vie ont souvent été à la limite de franchir le pas. Il l’aime, mais elle, qui va se marier dans l’heure, l’aime t’elle , quittera t’elle son futur mari pour lui ?

La mise en scène habile amène nos deux personnages à travers les grandes périodes de leur vie , commençant au moment de leurs 15 ans. Chaque changement temporel est marqué par une projection d’images liées à l’époque (images de série, films, événements marquants). La projection sur les éléments de décor blanc, portes, caissons, amène une profondeur, malin.  On rit beaucoup, mais on échappe pas à de l’émotion, des silences qui parlent beaucoup, si rare au théâtre dans ce registre. On se retrouve forcément dans une situation présentée, dans un personnage ou l’autre, dans les émotions.  Superbe interprétation avec une palette d’émotions riche et juste. Que dire de la fin, inattendue, qui place clairement cette comédie romantique au-dessus de beaucoup d’autres. Son succès en France est mérité, c’était la 253ème représentations.

Nous avons souhaité faire de cette soirée un événement autour du spectacle. Et cela vous a beaucoup plu. Nous avons décoré les couloirs, les lieux, avec des coeurs, citations, … Le violoniste Laurent Gross accueillait le public dès 19h30 avec des airs romantiques. Notre partenaire, le Twirling Club de Mutzig-Lutzelhouse a proposé une buvette adaptée à la thématique de la Saint Valentin, avec des cocktails, et autres gourmandises. Toutes ces petites attentions vous sont destinés, pour vous montrer que le théâtre n’a rien de guindé, rien d’inaccessible, que c’est une belle fête. Une grande soirée, une belle soirée, un excellent spectacle. 

Frimousse contre vents et galères

3ème spectacle de la programmation IN, un spectacle jeune public mais aussi pour les grands, une quête mouvementée avec moults rencontres drôles. Un spectacle qui mélangeait bruitages en live, commedia dell’arte, marionnettes, chansons et beaucoup de personnages pour un beau message sur l’importance du voyage plutôt que la destination. 
Lien vers événement

Voilà un spectacle familial ébouriffant. Enfants et parents conquis. La Compagnie Les Pilouchas nous ont proposés une aventure, une quête, celle de Frimousse, qui souhaite coûte que coûte redonner le sourire au roi morose. Derrière le masque se cache Isabella, aventurière et escrimeuse émérite, éprise du roi. Dans sa quête les rencontres sont multiples et farfelues (druide, castor, paon…) et prêtent souvent à rire. Un final plein de tendresse termine cette grande histoire avec une recette du bonheur : ce n’est pas la destination, mais le voyage. Cette création de la compagnie est un vrai régal. Les comédiens excellent sur scène, font participer les enfants, chantent, exécutent tous les bruitages en direct, se lancent dans des duels d’escrime… L’aventure avec un grand A. La forme mélange le conte, le théâtre… et nous a offert un spectacle d’une richesse rare, captivant de bout de bout. Il n’y a pas de spectacles jeune public de cette qualité dans le territoire, bienheureux sont les matelots qui ont voyagé en compagnie de nos 3 héros pour leur unique date dans l’est de la France.

Qu'est ce qu'on bouffe ?

2ème spectacle de la programmation IN, une comédie bien ficelée qui aborde les extrêmes alimentaires (une vegan et un geek carnivore en colocation) avec humour et tendresse. 
Lien vers événement

Ce 2ème spectacle de la programmation IN a fait mouche. Une comédie rondement bien menée et très bien écrite, un bon rythme, une thématique intéressante, deux comédiens talentueux et complices, Laurent Arnoult et Nadia Zeddam, un public venu plus que nombreux, inter générationnel, et conquis, une buvette et petite restauration aux petits oignons proposée par le Twirling Club, tout était là pour une magnifique soirée, légère, conviviale et abordable (notre credo). Deuxième spectacle à se jouer à guichet fermé, cela nous ravit. 

Le Malade Imaginaire en La Majeur

Soirée d’ouverture de la saison 2019/2020 – Samedi 14 septembre 2019
Lien vers événement

L’ouverture de notre saison culturelle 2019/2020 ne pouvait s’ouvrir sur un meilleur ton. Grande soirée, grand dispositif, et premier spectacle de la programmation IN. « Le Malade imaginaire en La Majeur », adaptation en comédie musicale drôlissime, par une compagnie à l’énergie débordante et communicative, est à l’image de notre programmation : drôle, abordable et tout public.

Après une présentation des festivités à venir dans notre salle, très prometteuses, le public venu très nombreux a été conquis par le spectacle et charmé par les chansons originales. Une vague de joie enthousiaste et enthousiasmante a submergé le château des Rohan. 

Soirée qui s’est terminée autour du verre de l’amitié dans une ambiance décontractée, les artistes ayant également rejoints le public qui s’est régalé. La Scène Le Rohan a gagné aujourd’hui ses premiers galons dans le paysage culturel du territoire. Une scène vivante, une scène pour vous, pour vous divertir, vous amuser, vous émouvoir, vous faire réfléchir !